Vous êtes ici

Hans Carossa

Hans Carossa (1878-1956) a mené en parallèle une vie de médecin et d’écrivain. La médecine lui livrait les clefs du corps ; à la littérature, il réclamait celles de l’âme. Dans son oeuvre, cet humaniste prolonge l’héritage de la tradition classique allemande et s’attache à partager des leçons de vie, comme en témoignent ses romans les plus célèbres : Le Docteur Gion (1931) et La Journée du jeune médecin (1955).
 

SES LIVRES

Journal de guerre