Vous êtes ici

Parution : 
05/09/2018
DOSSIER  : ISRAEL 2018
Soixante-dix ans est, selon les Maximes des Pères, l’âge des vénérables  : heure de fierté devant ce que l’on a fait, sourire du travail accompli – heure, aussi, de dissiper les images d’Epinal, de méditer sur ce qui est advenu, de retracer son histoire différemment, en découvrant des ombres à la place des lumières et des lumières à la place des ombres. David Gakunzi nous livre un dossier à la fois exhaustif et minutieux, bienveillant et critique, où les grands intellectuels israéliens expriment leur regard, partagent leurs questions  : Amos Oz, David Grossman, Daniel Epstein, Moshé Halbertal, Cyril Aslanov, Dov Maimon, Michal Govrin, Tom Seguev, Sam Tyano, Olivier Rafowicz, Dan Béri, Daniel Rouach.
 
DOSSIER  : LITTERATURES DE VENISE, VENISES DE LITTERATURE
Venise n’est pas tout à fait une ville, du point de vue de la littérature  : fleur jetée à la mer, cité aux lagunes d’encre, déracinée, détachée de la terre, mais ancrée dans un héritage immatériel, enchevêtrement de mots davantage que de pierres, Venise est le visage même de la transmission littéraire. Venise est l’image de la contrainte et de la pente qui, du sublime, mène au lieu commun. Comment écrire sur ce qui a déjà été écrit mille fois  ? Telle est la question, non seulement de Venise, mais de la création littéraire. Dans ce dossier, on voyagera, dans le temps autant que dans l’espace  : à la recherche des ombres de Chateaubriand et de Byron, de Proust et de Thomas Mann, de Morand et de Calvino, de Barrès et de Musset. Quelques vivants, aussi, à commencer par Philippe Sollers, Alain Juppé et Gilles Hertzog, qui nous guideront dans ses rues de littérature. Contempteurs et admirateurs  : tous au rendez-vous des Zattere, du Lido ou de la place Saint-Marc. Venise comme épreuve et comme tentation, Venise comme pavement, géographique et abstrait, sur lequel s’édifient toutes les cathédrales de l’art. Venise, en somme, comme cristallisation de la lutte littéraire.
 
Mais aussi  :
  • «  Paul Morand en ses contradictions  », une réflexion sur l’héritage, de Nathan Naccache.
  • Un entretien croisé avec Anna Mouglalis et Eric Benzekri autour de la série politique Baron Noir, diffusée sur Canal Plus. Occasion de soulever des questions  : qu’est-ce qu’une série peut dire du politique  ? Quelle est la place du divertissement et de la réflexion  ? Quelle est l’essence du macronisme  ? Quelles sont les causes de l’effondrement du PS, de la scission de la gauche  ? 
EAN : 
9782246854449
Prix : 
20.00 €